Greg Bear

Greg Bear est un romancier de science-fiction américain, né à San Diego le 20 août 1951.



Catégories :

Écrivain américain de science-fiction - Transhumaniste - Transhumanisme - Courant philosophique - Écrivain de langue anglaise - Naissance en 1951

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Greg BEAR est à l'honneur ces derniers temps, après la réédition de "La musique du sang" chez Folio SF, voici que la collection science - fiction du Livre de ... (source : cafardcosmique)
  • Une fois de plus Greg Bear règne en maître sur son sujet : la quête de l'éternité passe, ... Science - fiction comme je l'aime : Liste créée par Raboud Stéphane... (source : amazon)
  • Découvrez sur Culture SF la biographie et la bibliographie de Greg Bear.... de science - fiction et conseiller technique pour quelques séries télévisées.... (source : culture-sf)
Greg Bear
Greg Bear au Worldcon 2007
Greg Bear au Worldcon 2007

Activité (s) romancier, nouvelliste
Naissance 20 août 1951 (1951-08-20)
San Diego
Langue d'écriture Anglais américain
Mouvement (s) Transhumanisme
Genre (s) science-fiction, l'imaginaire
Distinctions Prix Hugo
Prix Nebula
Endeavour Award
Hayakawa Award
Œuvres principales
Éon
Bloodmusic (La musique du sang)
En quête d'éternité
L'Échelle de Darwin (Darwin's Radio)

Greg Bear est un romancier de science-fiction américain, né à San Diego (Californie) le 20 août 1951.

Biographie

Né en 1951, Gregory Dale Bear débute particulièrement tôt à écrire, dans la mesure où il propose ses premiers textes en 1964, à l'âge de 13 ans à peine. À cette époque, il suit son père qui sert dans l'US Navy et voyage au Japon, aux Philippines et en Alaska. Sa première nouvelle Destroyers, est publiée en 1967 dans un magazine. À cette occasion, il triche sur son âge et prétend être majeur pour pouvoir être publié. En 1968, il retourne en Californie à l'Université de San Diego d'où il sort diplômé en 1973. Deux ans plus tard, il épouse Christina Nielson (ils divorceront en 1981). Son premier roman, Hegira, est publié en 1979 mais ne rencontre qu'un succès particulièrement modeste. À cette époque, et jusqu'en 1982, il travaille comme chroniqueur littéraire pour un journal de San Diego.

L'année 1983 sera riche en évènements pour lui. Dans un premier temps, il se marie à nouveau avec Astrid Anderson (la fille de l'écrivain Poul Anderson). Par la suite, il gagne successivement deux prix Hugo et un prix Nebula avec ses nouvelles Hardfought et Bloodmusic (ce dernier titre sera ensuite développé sous forme d'un roman, titré La musique du sang en français).

En 1985, il publie son roman Éon qui est un succès immédiat. La sortie trois ans plus tard d'Éternité le consacre comme l'un des grands de la science-fiction.

Avec sa femme, il édite le forum de la Science Fiction and Fantasy Writers of America pendant deux ans. Il est aussi président de cette association de 1988 à 1990. Il participe au National Citizens Advisory Council on Space Policy avec Jerry Pournelle, James Ransom et Larry Niven. Il a surtout participé à l'écriture de Fondation et chaos, ultime hommage à Isaac Asimov et son cycle de Fondation.

Greg Bear a de plus été journaliste, dessinateur pour des magazines de science-fiction, libraire et conseiller technique pour quelques séries télévisées. Il a été consultant pour plusieurs grandes compagnies, parmi lesquelles Microsoft pour la première version de la Xbox.

Il a deux enfants, un fils Eric né en 1986 et une fille, Alexandra, née en 1990.

Œuvres

Le plus grande partie du travail de Bear concerne la science-fiction (il est fréquemment classé comme auteur de hard-science). Cependant, deux de ses nouvelles The Illimitéty Concerto et The Serpent Mage (qui ont été publiés ensemble sous le nom de Songs of Earth and Power) sont clairement de la fantasy. Psychlone, quant à lui, est un roman d'horreur.

Séries

Romans

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Greg_Bear.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu