Zhang Jiao

Zhang Jiao ou Zhang Jue, est le fondateur de la secte taoïste Taiping avec laquelle il souleva le peuple chinois au printemps de l'an 184 dans une insurrection contre la dynastie Han.



Catégories :

Héros des Trois Royaumes - Personnalité religieuse de la dynastie Han - Personnalité politique de la dynastie Han - Personnalité du taoïsme - Taoïsme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : armerubisone.blog.jeuxvideo.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • zhang jiao - belles images de persos de jeux vidéos - Photos. (source : club.ados)
  • Zhang Jiao or Zhang Jue (died 184) was the leader of the Yellow Turbans during the late Eastern Han Dynasty of China. He was said to be a sorcerer, ... (source : en.wikipedia)
  • Zhang Jiao (Autres Royaumes) posté le mardi 09 août 2005 21 :10. Blog de thedarkhawk :La légende des Trois Royaumes sous Dynasty Warriors 5, Zhang Jiao... (source : thedarkhawk.blog.jeuxvideo)

Zhang Jiao ou Zhang Jue (??) (140-184), est le fondateur de la secte taoïste Taiping («grande paix» - qui règnera lorsque les Han auront été renversés) avec laquelle il souleva le peuple chinois au printemps de l'an 184 dans une insurrection contre la dynastie Han.

Venant de Julu (??) dans le Hebei, il s'appelle «Grand Professeur» et de nombreuses personnes se joignent à lui. Ses partisans arborent un foulard jaune en signe de ralliement, d'où leur nom, les Turbans jaunes. Il appelle ses frères Zhang Bao et Zhang Liang, respectivement «général de la terre» (????, dìgōng jiāngjūn) et «général des humains» (????, réngōng jiāngjūn) tandis que lui-même est «général du ciel» (????, tiāngōng jiāngjūn)  ; ils représentent les «trois mondes» qui composent l'univers. Leurs troupes pillent de nombreux villages, démentant le nom de la secte. Sa révolte est réprimée par l'alliance des chefs régionaux : Cao Cao, Liu Bei, Sun Jian, Yuan Shao Ma teng, Dong Zhuo et He jin, qui prendront grâce à elle conscience de leur puissance et déclareront leur indépendance vis-à-vis des empereurs, comme Cao Cao, Liu Bei et Sun Jian, dont les territoires deviendront les Trois Royaumes. Zhang Jiao meurt en 184 et ses frères peu après, mais des insurrections sporadiques se produiront jusqu'en 192.

Plusieurs siècles plus tard, des sectes rebelles se rattachant à la secte du lotus blanc ou au mingjiao le diviniseront. Pour leurs adeptes, son prénom, Jiao ou Jue, était tabou et ne pouvait être prononcé ; on prétend que les membres de ces groupes hors-la-loi pouvaient être identifiés en leur présentant plusieurs objets dont une corne, jiao en mandarin moderne, qu'ils se refusaient à nommer.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Zhang_Jiao.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu