Zénon de Kition

Zénon de Citium, , né à Citium v. -335, mort à Athènes v. -262 / -261, philosophe, fondateur en -301 du stoïcisme, l'école du Portique - en grec stoa veut dire portique.



Catégories :

Personnage de la Grèce antique - Philosophe de la Grèce antique - Philosophe hellénistique - Stoïcisme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : bcommebonheur.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Biographie de Zenon de Kition. Il est le fondateur de l'école stoïcienne.... C'est de ce nom que sera dérivé celui de l'école, stoïcisme, ou portique.... (source : evene)
  • tous, il est un modèle d'impassibilité que reprendra l'école stoïcienne..... tout cas bien inefficace puisque ce Portique où marche Zénon devient si connu... (source : philosophie-en-ligne)
  • Leur enseignement, dont le fondateur fut Zénon de Kition (env. 334-262 av..... Ils ont dirigé successivement le Portique, leur école philosophique.... (source : lesbelleslettres)


Zénon de Citium, (en grec Ζήνων Zenôn), né à Citium (Chypre) v. -335, mort à Athènes v. -262/-261, philosophe, fondateur en -301 du stoïcisme, l'école du Portique - en grec stoa veut dire portique.

Biographie

Fils d'un riche marchand phénicien installé à Chypre, Zénon est décrit comme un homme grand et frêle, de peau noire et qui montre dès sa jeunesse un goût pour la philosophie. Son père lui achète, au cours de ses voyages, des traités socratiques. Il vient à Athènes en -312, et devient l'élève de Cratès de Thèbes, un cynique, puis de Stilpon, un mégarique, de Xénocrate et de Diodore Cronos.

Après avoir étudié différents dispositifs philosophiques, vers l'âge de 40 ans (301 av. J. -C. ), il décide de fonder sa propre école qu'il installe au Pécile, le «portique peint». D'où le nom qu'on donne ensuite à ses disciples, les stoïciens (Στωϊκοί, de Στοά [stoa], le portique). Il a pour disciples Persée, Ariston de Chios, Cléanthe d'Assos (qui sera le premier scolarque de l'école stoïcienne, en -262, Zénon étant le fondateur). Il devient rapidement particulièrement populaire : les Athéniens lui élèvent une statue de bronze, lui remettent les clefs de la citadelle et lui offrent une couronne de laurier.

Victime d'un accident, il décide de mettre fin à ses jours en -262. Aucun de ses ouvrages ne nous est parvenu, nous n'avons que leurs titres, rapportés par Diogène Laërce, et quelques fragments dans des compilations.

Il est décrit comme un homme austère, peu bavard, mais facile à vivre, et sachant se donner quelquefois du bon temps, dans les limites de la convenance.

Influences

Zénon reçoit l'influence de plusieurs courants philosophiques :

Doctrine

Il divisera la science en 3 grandes parties : la logique, la physiologie (sciences naturelles) et la morale.

Logique et connaissance

Zénon distingue plusieurs degrés dans la connaissance :

Ethique

Il est l'inventeur du concept de kathekon (ce qui convient), concept cardinal de la pratique des devoirs dans le stoïcisme.

La République de Zénon

Les témoignages sur cette œuvre indique qu'elle fut composée lorsque Zénon suivait Cratès de Thèbes. On y trouve des traits cyniques :

Disciples

Persaios - Ariston de Chio - Hérillos de Carthage - Denys d'Héraclée - Sphaïros du Bosphore - Cléanthe - Philonidès de Thèbes - Callippe de Corinthe - Posidonios d'Alexandrie - Athénodore de Soles - Zénon de Sidon

Citations

Bibliographie

Ouvrages de Zénon

  • République
  • Sur la royauté
  • Constitution lacédémonienne
  • Sur le mariage
  • Sur l'impiété
  • Thyeste
  • Sur les amours
  • Protreptiques
  • Entretiens
  • Chries
  • Mémorables
  • Contre les Lois de Platon

Sources

Liens externes

Précédé par Zénon de Kition Suivi par
-
Scholarque stoïcien
-

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9non_de_Kition.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu