Volition

La volition est un acte par lequel la volonté se détermine à quelque chose. C'est à dire, elle sert à désigner l'aboutissement d'un processus par lequel l'être humain use de la volonté.



Catégories :

Philosophie de l'esprit - Philosophie analytique - Courant philosophique - Philosophie de l'action - Cognition

Recherche sur Google Images :


Source image : sudburycinema.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Pas de volition sans technique, sans savoir faire, sans volonté constructive... Il rédige que "la volition est un acte exclusivement psychologique et moral"... (source : philonet)

La volition est un acte par lequel la volonté se détermine à quelque chose. C'est à dire, elle sert à désigner l'aboutissement d'un processus par lequel l'être humain use de la volonté. C'est l'événement par lequel l'individu «se met en mesure d'agir» en vue d'un résultat, interne ou externe. En langage familier, on pourrait l'assimiler à la formulation d'un choix.

La volition vise à la production d'un changement et se traduit en action.

On peut distinguer la volition de la volonté, quoique le terme soit quelquefois utilisé pour désigner la volonté elle-même. La volonté est une faculté, alors que la volition est l'acte concret et spécifique qu'effectue la volonté dans une situation donnée. En simplifiant, la volition serait l'effet d'une cause, et cette cause serait la volonté.

Origine du concept

La volition est une notion développée par Locke dans son Essai sur l'entendement humain (1690)  :

«Cette puissance que notre esprit a de disposer ainsi de la présence ou de l'absence d'une idée spécifique, ou de préférer le mouvement de quelque partie du corps au repos de cette même partie, ou de faire le contraire, c'est ce que nous appelons Volonté. Et l'usage actuel que nous faisons de cette puissance, en produisant ou en cessant de produire telle ou telle action, c'est ce qu'on appelle Volition.»

Locke définit la volition comme :

«un acte de l'esprit exerçant avec connaissance l'empire qu'il suppose avoir sur quelque partie de l'homme, pour l'application à quelque action spécifique ou pour l'en détourner.»

Charles Sanders Peirce en a quant à lui fait état dans les Collected Papers (1.386)  :

«Cet acte qu'est la volition est l'aboutissement d'un processus d'origine psychologique et dont le dernier instant est d'ordre musculaire. Il s'agit en fait d'une chaîne de commandes passées aux cellules nerveuses par le cerveau, transmises ensuite aux cellules musculaires sous forme de décharge.»

Bibliographie

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Volition.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu