Travail de deuil

Le travail de deuil est une expression créée par Sigmund Freud dans l'article Deuil et mélancolie en 1915.. Il s'agit du processus intrapsychique consécutif à la perte d'un objet d'attachement, d'un être cher.



Catégories :

Science infirmière - Soin infirmier en psychiatrie - Concept utilisé en soins infirmiers - Psychologie clinique - Mort - Médiation - Appui psychosocial - Sciences humaines et sociales - Humanisme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : livre.fnac.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le travail de deuil est le processus psychique par lequel va passer le ... Les étapes du travail de deuil ont été développées par Freud et reprises par de ... (source : books.google)

Le travail de deuil est une expression créée par Sigmund Freud dans l'article Deuil et mélancolie en 1915. [1]. Il s'agit du processus intrapsychique consécutif à la perte d'un objet d'attachement, d'un être cher. De ce point de vue, toute perte peut nécessiter un travail de deuil.

Le deuil

Article détaillé : Deuil.

La mort de l'autre nous renvoie à l'idée de notre propre mort ainsi qu'à l'angoisse qu'elle provoque.

«Le deuil est un processus humain génèré par toute rupture, toute perte significative dans le champ de nos investissements. Le travail de deuil fait partie de toute croissance de maturation humaine»

— Janine Pillot, Le travail de deuil

Le deuil est un état affectif douloureux génèré par la mort d'un être aimé. Il sert à désigner aussi la période suivant cette perte.

«Le deuil est régulièrement la réaction à la perte d'une personne aimée ou d'une abstraction mise à sa place, la patrie, la liberté, un parfait, etc.»

— Sigmund FREUD, Deuil et mélancolie

Schéma de l'attachement

De la relation à l'autre naît l'attachement. La relation évolue selon l'histoire de chacun et de l'histoire des êtres en relation. Quelquefois, elle mène à la séparation qui mettra en place le processus de deuil. Après le travail de deuil, la personne réinvestit l'environnement dans lequel il évolue et , de nouveau, elle à pour but de de nouveaux individus en créant d'autres liens.

Schéma de George Kolhrieser du processus de deuil.

 
 
 
 
 
 
 
 
Attachement
 
 
{{{Attachement}}}
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Travail
de deuil
 
 
Créer
des liens
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Séparation
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détachement
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Abandon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sentiment de solitude
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Violence
envers soi
envers les autres
 

Dépression
 
Maladies
psychosomatiques
 
Addictions
Toxicomanies

Ressenti du travail de deuil

Il s'agit d'une tâche affective utilisant une grande énergie psychique et physique :

«C'est remplacer la perte par une présence intérieure», Janine Pillot [2].

Modèles conceptuels

Selon Freud[3]

Freud décrit "le travail qu'accomplit le deuil" de la manière suivante :

Selon Janine Pillot [4]

Le travail de deuil a lieu en 3 phases :

Selon Isabelle Delisle [5]

Pour elle , la mort est l'étape ultime de la condition humaine. Elle définit les différentes étapes du deuil ainsi :

Le deuil nécessite du temps pour être dépassé.

«A la fin du deuil, le moi redevient libre comme avant. »

— Isabelle Delisle, Les derniers moments de la vie

Selon Michel Hanus

Selon Ginette Rimbaud

Psychiatre et psychanalyste, Ginette Rimbaud considère que pour vivre un deuil, certaines conditions sont nécessaires :

Selon John Bowlby

Il décrit quatre phases dans le deuil :

Deuil pathologique

Selon Michel Hanus [6], 5% des deuils se compliquent et se transforment en deuil pathologique. Il identifie ainsi les personnes à risque :

Accompagnement et relation d'aide auprès des personnes endeuillées et/ou de leur entourage

Article détaillé : Relation d'aide en soins infirmiers.

Les soignants face au deuil

Aspects culturels et rites face à la mort

Article détaillé : Mort.

Diagnostics infirmiers prévalents

  • Risque de détresse spirituelle
  • Risque de deuil dysfonctionnel
  • Risque de sentiment de solitude
  • Risque de sentiment d'impuissance

Annexes

Notes et références

  1. "Métapsychologie" Sigmund FREUD, Folio essais, p 145-171, Gallimard 1968 (ISBN : 2-07-032340-4)
  2. Janine PILLOT, psychothérapeute, article du séminaire "Deuil et accompagnement", Bulletin de la Thanatologie n°103-104
  3. "Métapsychologie", Sigmund FREUD, "Deuil et mélancolie", Folio essais, p 147-8, 1915
  4. "Deuil et accompagnement" Janine PILLOT
  5. "Les derniers moments de la vie" Isabelle DELISLE, professeur de gérontologie et thanatologie
  6. "Les deuils dans la vie" Michel HANUS

Bibliographie

Ressources internet

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Travail_de_deuil.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu