Shivaïsme du Cachemire

Le Shivaïsme du Cachemire est, avec l'école Shaiva Siddhanta, un des deux courants principaux de philosophie indienne du shivaïsme.



Catégories :

Philosophie indienne - Hindouisme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : shivaisme-du-cachemire.skynetblogs.be
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le shivaïsme du Cachemire forme une forme respectant les traditions... écrit au début de notre ère dans l'école shivaïte du Cachemire, école qui nous est connue.... d'un code de conduite déterminé pour chacun par sa nature et sa naissance.... (source : membres.multimania)
  • ... Elle a quatres pattes : Le Shivaïsme du Cachemire, ... Outre cette idée que la conscience est vide de nature propre, on y retrouve des idées... Cette école a surtout énormément influencé le courant Kagyupa du ... (source : shivaisme-du-cachemire.skynetblogs)

Le Shivaïsme du Cachemire (ou école Trika et Pratyabhijna) est , avec l'école Shaiva Siddhanta, un des deux courants principaux de philosophie indienne du shivaïsme. Fréquemment reconnu comme parfaitiste, il représente le courant non-dualiste et réaliste du shivaïsme.

Doctrine

La souveraineté divine

Dans le Shivaïsme du Cachemire, l'absolu est à la fois connaissance et activité de l'Ishvara. Il se distingue par conséquent du Brahman inactif de l'advaita vedanta par l'acte quintuple d'émanation, de maintien, de résorption, de dissimulation (de sa nature réelle), et de grâce (révélation de sa nature réelle). Selon cette philosophie, il accomplit ces cinq actes éternellement, même lorsqu'il prend la forme d'un ego individuel (jiva). Sans activité, l'être divin serait incapable de susciter quoi que ce soit. Si c'était le cas, selon Mahesvarananda, il «ne vaudrait pas plus que s'il était irréel.»

Par la suite, Mâyâ est l'énergie (Shiva mayi) par laquelle il suscite volontairement la multiplicité. Mâyâ (représentant le plus souvent l'illusion dans l'hindouisme) est ici bien réelle. Toute trace d'illusionnisme est proscrite. En conséquence, l'univers est dit réel. Le non-dualisme shaiva est intégral et réaliste. Il met en garde les partisans de la vacuité qui risquent de se perdre dans le stade du vide au lieu de réaliser leur divinisation dans le monde réel.

Les 36 tattva

Les 36 tattva (principes) sont communs à l'ensemble des écoles du shivaïsme (voir agamas) et la majorité se retrouvent dans d'autres écoles hindoues. Nous donnons ici les définitions spécifiques de cette école, comme suit :

Au delà de la manifestation

1. Shiva

2. Shakti

La manifestation supra-mondaine (shuddha adhva)

3. Sada Shiva

4. Ishvara, le Seigneur

5. Vidya, la connaissance pure

La manifestation mondaine

6 à 11 : Maya

12. Purusha

13. Prakriti

14. Buddhi

15. Ahamkara, l'ego

16. Manas, le mental

17 à 21 : les cinq organes de vision (les cinq sens)

22 à 26 : les cinq organes d'action

27 à 31 : les cinq tanmatras

32 à 36 : l'éther (akasha) et les quatre éléments grossiers (eau, feu, terre, aire).

La reconnaissance de sa véritable nature

La libération veut dire la reconnaissance de sa vraie nature innée et pure : atman. Le soi n'est pas une conscience relationnelle de type moi/non moi. C'est une conscience immédiate qu'on doit réaliser pour en connaître la nature réelle. Dans cette conscience, le monde n'est pas annulé, il apparaît comme un rayonnement de la gloire de Shiva. L'univers n'est par conséquent plus à fuir. Il est lui aussi félicité éternelle.

Bibliographie

Sources

Ses origines sont obscures. Après une phase de tradition orale supposée, le premier penseur à exposer par écrit les principes de la doctrine fut :

Le plus grand maître de cette école est :

L'école dura à peu près quatre siècles et produisit une littérature en langue sanskrite abondante. Voir :

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Shiva%C3%AFsme_du_Cachemire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu