Sébastien Brant

Sébastien Brant est un humaniste et poète satirique, auteur surtout de La Nef des fous, illustrée par Albrecht Dürer et qui fut, avant les Souffrances du jeune Werther de Gœthe, l'ouvrage populaire le plus fréquemment imprimé.



Catégories :

Poète allemand - Humanisme - Courant philosophique - Strasbourg - Renaissance allemande - Naissance en 1458 - Décès en 1521

Recherche sur Google Images :


Source image : deliciarum.info
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Humaniste et poète alsacien, auteur de la Nef des Fous. I. Sa formation. Sébastien Brant est né à Strasbourg en 1458. Fils de Diebolt Brant aubergiste... (source : terresdhistoire.blogspot)
  • La nef remplie de fous, voguant au gré des vagues de la vie, ... Das Narrenschiff» de Sebastien Brant est disponible en allemand chez Reclam.... (source : arte)
  • La Nef des fous, certainement inspirée de l'œuvre de Sébastien Brant, est une barque transportant des paysans, des moines et des religieuses s'adonnant à la... (source : clio)

Sébastien Brant (1458 à Strasbourg - 10 mai 1521 à Strasbourg) est un humaniste et poète satirique, auteur surtout de La Nef des fous (Das Narrenschiff), illustrée par Albrecht Dürer et qui fut, avant les Souffrances du jeune Werther de Gœthe, l'ouvrage populaire le plus fréquemment imprimé.

Biographie

Sébastien Brant
Portrait par Hans Burgkmair (1508).

Fils d'aubergistes strasbourgeois (à l'auberge au Lion d'or, rue d'Or), Brant fait ses études universitaires à Bâle à partir de 1475, il obtient un doctorat in utroque jure en 1489. Il y devient plus tard professeur de droit et de poésie et occupe par intermittence la fonction de doyen, à partir de 1492. Il deviendra conseiller juridique de la ville en 1500, puis son secrétaire jusqu'à sa mort en 1521.

Son grand-père avait été sept fois membre du conseil. Son père est mort en 1467.

C'est à Bâle qu'il édite un manuel d'introduction à l'étude du droit, plusieurs fois réédité, des œuvres poétiques de Virgile, l'œuvre complète de Pétrarque et des traités de certains pères de l'Église. Il contribue ainsi à l'apparition de l'humanisme bâlois, sachant lui-même le latin et passablement le grec.

En 1485, il épouse la bâloise Elisabeth Bürgis, fille d'un coutelier, avec qui il aura sept enfants. Souhaitant que son fils aîné, Onuphrius, devienne un humaniste, il lui apprend le latin au berceau et le fait immatriculer à l'université à ses sept ans.

En 1494, il crée un nouveau genre littéraire, celui de la Narrenliteratur, le genre bouffon, en publiant son œuvre majeure, La Nef des fous, critique de la faiblesse et de la folie de ses contemporains. Son succès est immédiat, au point qu'il est alors traduit en plusieurs langues : en latin en 1496 par son amis Jacques Locher de l'Université de Fribourg et publié par Josse Bade, dit Badius Ascensius, et mis en rimes françaises par Pierre Rivière en 1497. La version française est éditée entre 1497 et 1499.

De retour à Strasbourg en 1500, Brant sollicite à plusieurs reprises l'Empereur pour qu'il repousse les Turcs pour sauver l'Occident. Mais quand il s'aperçoit que l'Empereur qu'il vénère, n'est pas à la hauteur de cette tâche, il rédige en 1504, dans une lettre à l'humaniste Konrad Peutinger d'Augsbourg, qu'en fin de compte la fonction impériale peut tout autant être assumée par un autre peuple si les Allemands sont incapables de jouer le rôle qui leur a été assigné par l'Histoire. Dans le même esprit, Brant fit en 1492 l'éloge de Ferdinand le Catholique, vainqueur des Maures et unificateur de l'Espagne.

Publications

La Nef des fous.
Gravure d'Albrecht Dürer (1498).

Source


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9bastien_Brant.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu