Psychologie intégrale

La psychologie intégrale est une approche philosophique de Ken Wilber. Selon ce dernier, la psychologie est morte comme discipline, les approches béhavioriste, psychanalytique, humaniste, transpersonnelle sont en déclins...



Catégories :

Philosophie - Psychologie - Champ connexe à la psychologie - New Age - Philosophie de l'esprit - Philosophie analytique - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : ptdevue.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • À mon avis, la psychologie intégrale est plus inclusive que n'importe laquelle des écoles.... Ce serait une approche bien plus saine, il me semble.... (source : unisson06)

La psychologie intégrale (ou «théorie intégrale de la conscience») est une approche philosophique de Ken Wilber. Selon ce dernier, la psychologie est morte comme discipline, les approches béhavioriste, psychanalytique, humaniste, transpersonnelle sont en déclins et ne pourraient renaître que d'une approche entièrement intégrale [1].

Origines de la théorie

Psychologie intégrale est une expression créée par Indra Sen (13 mai 1903 - 14 mars 1994) qui était un disciple de Sri Aurobindo qui lui-même, dans sa recherche et adepte de la philosophie indienne, cherchait à promouvoir le concept de Yoga intégral.

La combinaison des approches

La théorie intégrale de la conscience de Ken Wilber combinerait la totalité des approches de l'esprit ou de la conscience selon un modèle qui puiserait dans les forces de chaque méthode et organisé selon le principe des quatre classes ou «quadrants» : intentionnel, comportemental, culturel et social subdivisés en plus de quarante expressions différentes. [2]

La méthodologie implique tout autant la transformation intérieure que l'approche scientifique d'observation.

Les huit niveaux de la spirale dynamique

Wilber utilise aussi les principes de la spirale dynamique de Clare Graves développé par Don Beck et Christopher Cowan qui traite des «centres de gravité mémétique» de chaque individu désignés par des couleurs :

Selon Wilber, les baby-boomers étaient dans le "mème vert" pendant trente ans avec en conséquence pour la société des évolutions positives comme le féminisme, la protection de l'environnement, la liberté des soins, les libertés individuelles[4].

L'institut Intégral

L'Integral Institute[5] a pour objectif de rassembler des penseurs pour l'étude de la psychologie intégrale et de préparer une nouvelle société dont les membres, selon Wilber, demanderont des solutions intégrales aux problèmes contemporains : médecine intégrale, une éducation intégrale, politique intégrale, business intégral, spiritualité intégrale, écologie intégrale, un art intégral etc.

L'institut a prévu de publier une «encyclopédie de la transformation humaine» mise à jour à peu près chaque décennie pour créer une vue d'ensemble de cette transformation.

Sa théorie dans le monde universitaire

La théorie intégrale est enseignée à la John F. Kennedy University qui a mis en place le premier cursus “intégral“ diplômant[6]. UCLA, université de californie à Los Angeles, utilise aussi les travaux de Wilber[7]. Selon Roger Walsh, professeur de psychiatrie, de philosophie et d'anthropologie, Université de Californie, Irvine : «(Wilber) a déjà été comparé à Platon, Einstein, William James, Freud et Hegel... entre autres.»

Critiques de la théorie

Selon certaines critiques, Wilber n'apporte rien de nouveau mais se comporterait plutôt comme un gourou du New Age qui aurait fait une synthèse de différents courants de pensée pour vendre des ouvrages. [8]

Bibliographie

Références

  1. Entretien avec Ken Wilber
  2. Journal of Consciousness Studies, 4 (1), February 1997, pp. 71-92 article de Journal fo consciousnesse studies.
  3. Entretien avec Don Beck
  4. Texte de la théorie intégrale de la conscience
  5. Page sur l'institut intégral
  6. sur le site JFKU
  7. “At UCLA we have made considerable use of Wilber's work, not only in our faculty research and scholarship, but also in our graduate seminars and especially in our students'dissertations. “ Alexander Astin, the Allan M. Carter Professor Emeritus of Higher Education and Founding Director of the Higher Education Research Institute at UCLA
  8. Critique de l'ouvrage de Wilber développant sa théorie

Voir aussi

Lien externe

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_int%C3%A9grale.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu