Post-humain

Le post-humain est un concept issu surtout des champs de la science-fiction, de l'art contemporain et de la philosophie.



Catégories :

Concept philosophique - Transhumanisme - Courant philosophique - Concept de la science-fiction

Recherche sur Google Images :


Source image : chapitre.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... "Le post - humain pourrait être reconnu comme l'apothéose de l'humanisme...... On a l'impression que dans la notion même de post - humain, ... (source : goulet.free)

Le post-humain est un concept issu surtout des champs de la science-fiction, de l'art contemporain et de la philosophie.

La naissance du concept de post-humain est étroitement lié au développement des nouvelles technologies après la Seconde Guerre mondiale, et des biotechnologies surtout. Suite à l'invention de l'informatique, la cartographie génétique de l'ADN humain, parallèlement à celle d'autres espèces vivantes, a opéré un décentrement comparable à ceux opérés par Copernic et par Darwin. Dans les deux cas, le rapport de l'homme au monde s'est toujours fait avec un «amoindrissement» de ce dernier au sein du macrocosme, corollaire d'un «désenchantement»du monde dans lequel il était habitué à vivre.

Le Transhumanisme est un courant de pensée qui nomme de ses vœux l'avènement d'une posthumanité radicale, peut-être nommée à s'installer progressivement, ou à surgir particulièrement rapidement et de manière imprévue pour le plus grand nombre par le biais d'une singularité technologique. Parallèlement, les transhumanistes s'interrogent sur les envisageables bénéfices et périls de cette profonde transformation de la nature humaine. Le slogan de certains d'entre eux, The Singularity is near, peut se traduire par «La Singularité est proche».

Le philosophe Peter Sloterdijk, dans ses Règles pour le parc humain, entérine cette idée en recommandant à l'homme de «conserver son statut arriéré» dans des limites fixées par lui-même, pour continuer à vivre dans un monde où la technologie étend son pouvoir impersonnel.

Les premières représentations du post-humain sont directement tirées de l'imaginaire de la science-fiction, surtout du cyberpunk, où apparaissent des humains «connectés», surchargés de prothèses en tout genre, mi-hommes, mi-machines. L'artiste Stelarc a réalisé des machines et des structures qui prennent ce leitmotiv au pied de la lettre. La figure du mutant post-humain, pourvu de pouvoirs extra-sensoriels, apparaît aussi dans les romans de Maurice Dantec. Dans Particules élémentaires, de Michel Houellebecq, le narrateur est le dernier homme, qui rédige son récit avant l'avènement des machines, résultat du choix conscient d'une humanité parvenue à son terme. Dans La possibilité d'une île, ce sont des générations de clones qui forment cette post-humanité pour le moins angoissante.

Liens

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Post-humain.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu