Porcie

Porcia Catonis était une femme de la Rome antique, fille de Caton d'Utique, morte en 42 av. J. -C..



Catégories :

Personnalité féminine de la Rome antique - Décès par suicide - Décès en -42 - Stoïcisme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : van-acker.over-blog.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • 11 veut dire qu'il paroi (Toit par cette lettre que Porcie étoit morte avant fon... au- roit-il ofc écrire que Porcie étoit morte après Brutus & de cette... (source : books.google)
  • Mariée à Brutus, celui qui tua César, elle eut part à la conjuration, et , comme je le dirai dans la Vie de Brutus, elle se donna la mort avec un courage... (source : remacle)

Porcia Catonis (francisé en Porcie) était une femme de la Rome antique, fille de Caton d'Utique, morte en 42 av. J. -C. .

Biographie

Fille de Caton d'Utique (Marcus Porcius Cato Uticencis), elle épousa en premier lieu Bibulus, rival de Jules César, puis son cousin Brutus (M. Junius Brutus). Elle l'encouragea pour le meurtre de Jules César. Comme son père et comme son époux, elle était stoïcienne[1].

Selon Plutarque, elle éprouva une telle tension lors de l'attente de l'attentat des ides de mars contre César, qu'elle fit un malaise qui laissa son entourage croire quelques instants à sa mort[2].

Plutarque a décrit sa mort après le suicide de Brutus lors de la bataille de Philippes[3] :

«Nicolas le philosophe et Valère Maxime rapportent que sa femme Porcia, résolue de se donner la mort, mais en étant empêchée par tous ses amis qui la gardaient à vue, prit un jour dans le feu des charbons ardents, les avala, et tint sa bouche si précisément fermée, qu'elle fut étouffée en un instant.»

Cependant, Plutarque rapporte aussi une autre version, qu'il juge plus certaine : «Cependant il existe une lettre de Brutus, dans laquelle il reproche à ses amis d'avoir tellement négligé Porcia, qu'elle s'était laissée mourir pour se délivrer d'une pénible maladie»

Appien, historien un peu postérieur à Plutarque, a cité le décès de Porcia selon la première version, dont le romantisme dramatique assura la postérité[4].

Postérité littéraire

Notes

  1. Plutarque, Vie de Brutus, 13
  2. Plutarque, Vie de Brutus, 15
  3. Plutarque, Vie de Brutus, 52
  4. Appien, Guerres civiles, livre IV, 136

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Porcie_(Antiquit%C3%A9).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu