Platonisme

Le platonisme est une théorie philosophique selon laquelle il existe des entités intelligibles en soi, dont le contenu est indépendant de la contingence de l'expérience sensible.



Catégories :

Courant philosophique - Philosophie de la logique

Recherche sur Google Images :


Source image : twenga.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'opposition d'Aristote à la théorie des Idées de Platon. Charles Renouvier. Philosophie, Aristote, Platon, théorie des Idées, causes efficientes et causes... (source : agora.qc)
  • La théorie spiritualiste des Idées de Platon et sa conception rationaliste de la connaissance sont au fondement de son parfaitisme moral et politique.... (source : pagesperso-orange)
  • On reconnaît là la théorie des idées de Platon ; et cela peut paraître étrange de voir Platon classé parmi les réalistes; rien n'est néenmoins plus opposé à ... (source : athena.unige)

Le platonisme est une théorie philosophique selon laquelle il existe des entités intelligibles en soi, dont le contenu est indépendant de la contingence de l'expérience sensible. Ces entités, suivant la version du platonisme dont on parle, peuvent être les concepts (les Idées généralement, comme chez Plotin), les nombres (platonisme mathématique), ou encore les valeurs logiques (dans le logicisme de Frege par exemple). Cette théorie est une des réponses envisageables, avec le nominalisme et le conceptualisme (Pierre Abélard), à la question du statut ontologique des concepts à valeur cognitive (idées, nombres ou contenus propositionnels).

Histoire du platonisme

Le platonisme dans l'Antiquité

La première forme de platonisme fut défendue par Platon dans le cadre de la célèbre théorie des idées. Mais il faut bien voir que cette théorie ne fut jamais explicitement exposée par Platon mais qu'elle sous-tend une grande partie de la pensée platonicienne : les textes principaux pour connaître la théorie des idées sont La République, le Phédon, le Banquet et le Parménide, mais aussi dans une certaine mesure les dialogues socratiques. Le dernier Platon (enseignement oral), de plus en plus influencé par la pensée pythagoricienne, tend à identifier les Idées et les Nombres, ce qui n'était pas le cas dans ses écrits plus anciens. Dans la République, l'Idée suprême était le Bien, au sens de convenance, non de bonté morale. Dans le Le Banquet, l'Idée suprême était le Beau. Pour les néoplatoniciens, le domaine des Idées deviendra l'Intellect, et la Forme suprême deviendra l'Un.

Le platonisme au Moyen Âge

Le Moyen Âge fut probablement la période pendant laquelle le platonisme fut le plus discuté mais également défendu avec les arguments les plus vigoureux contre le nominalisme. La querelle entre ces deux théories fut appelée la querelle des universaux et forme un des moments fondateurs de la philosophie et de l'épistémologie médiévale. Les principaux représentants du réalisme platonicien furent Guillaume de Champeaux, Amaury de Chartres, Gilbert de la Porrée.

Le platonisme à l'époque moderne

Article connexe : Platonisme mathématique.

Les défenseurs principaux du platonisme à l'époque moderne sont les philosophes analytiques Frege et Russell, lesquels postulaient l'existence d'un domaine où existeraient de manière autonome les significations des propositions logiques et mathématiques. Ce platonisme sera fortement critiqué dans le Tractatus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein, qui renoue avec une certaine forme de nominalisme.

La thèse du platonisme fut vigoureusement remise en cause par Quine.

Bibliographie

Sources

Études

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Platonisme_(doctrine_philosophique).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu