Philosophie vietnamienne

Le principal apport de la philosophie vietnamienne à la philosophie universelle est le confucianisme vietnamien.



Catégories :

Courant philosophique - Philosophie par région

Recherche sur Google Images :


Source image : e-dico.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La réhabilitation du confucianisme. Mais si Nguyen An Ninh faisait montre d'une certaine compréhension sympathique vis-à-vis du bouddhisme vietnamien, ... (source : persee)
  • Confucianisme, taoïsme et shintoïsme, loin de s'opposer au bouddhisme, se superposent à lui, s'y intègrent. En Chine, au Vietnam, ... (source : books.google)
  • La philosophie taoïste traite de la relativité de toute expérience, ... Il existe au Vietnam deux façons d'appréhender le bouddhisme :... En 1802, la dynastie des Nguyen de Hué réinstaura le confucianisme comme doctrine d'état.... (source : objectif-cap-sizun-polynesie.over-blog)

Le principal apport de la philosophie vietnamienne à la philosophie universelle est le confucianisme vietnamien.

Nguyen Traï (1380-1442)

Introduit au début de l'ère chrétienne, lors de la conquête des pays du sud par la Chine des Han, le confucianisme y rencontre le culte des immortels, le taoïsme et le bouddhisme, déjà implantés. Le penseur confucéen du IIIe siècle reconnu comme le père des lettrés vietnamiens fut Shi-Hsieh, ancien gouverneur de Chiao-chou (ancien Vietnam). Il accueillit des penseurs taoïstes et bouddhistes tels que Mou tzu, de tendance universaliste et syncrétiste. Le pays adopta ensuite le bouddhisme dyana grâce à Kang Seng Houei qui unissait sur le plan de la méditation les "trois écoles de même source" : confucianisme, bouddhisme, taoïsme.

Du Xe au XVeme siècles, le bouddhisme prédomina grâce à :

Du XVe au XIXe siècles, le confucianisme fut la doctrine officielle. Les penseurs marquants de ce courant sont , dans l'ordre chronologique :

  • Chu Van An : déb. XIVeme-1370
  • Nguyen Traï  : 1380-1442
  • Nguyen Binh Kiem  : 1491-1585
  • Le Qui Don
  • Phan Than Gian
  • Nguyen Dinh Chieu  : 1822-1888
  • Nguyen Trong To  : 1828-1871

Au XXe siècle, deux courants dominent la pensée vietnanmienne :

Le courant nationaliste :

Le marxisme-léninisme, internationaliste :

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_vietnamienne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu