Philosophie de l'esprit

La philosophie de l'esprit est l'étude philosophique de la nature de l'esprit, des événements, des fonctions et des propriétés mentales, de la conscience, et de leurs rapports avec le corps.



Catégories :

Philosophie de l'esprit - Philosophie analytique - Courant philosophique

La philosophie de l'esprit (Philosophy of Mind) est l'étude philosophique de la nature de l'esprit (la psyché) [1], des événements, des fonctions et des propriétés mentales, de la conscience, et de leurs rapports avec le corps. [2] Cette expression traduit littéralement l'expression anglophone utilisée en philosophie analytique.

Gray756.png

Le terme n'implique pas obligatoirement l'existence d'une entité spirituelle (âme) mais l'étude philosophique de la psychologie, des présupposés sur les compétences cognitives, sur les états ou sur les processus, événements, dispositions et fonctions qu'on nomme fréquemment «états mentaux», les représentations, les sensations, les croyances, les jugements.

La philosophie de l'esprit enveloppe des parties de la philosophie des sciences (surtout la philosophie de la psychologie et d'autres sciences cognitives comme les neurosciences, la linguistique ou l'intelligence artificielle), de philosophie de la connaissance (comment pouvons-nous connaître quelque chose sur ces états mentaux), de métaphysique (existe-t-il des entités mentales ? Se distinguent-elles des entités matérielles et quelles sont leurs relations ?).

Le problème corps-esprit

Articles détaillés : Problème corps-esprit et psychosomatique.

Le problème corps-esprit est le problème de la détermination des relations entre le corps humain et l'esprit. Quoique ce problème existe presque depuis l'origine de la philosophie (cf. Platon), ce problème s'est vu consacré depuis le XXe siècle (en particulier depuis Gilbert Ryle, La Notion d'esprit) comme une question principale, ou alors comme la question centrale de la philosophie de l'esprit sous l'expression anglaise de Mind-body problem.

Le problème corps-esprit est principalement le problème de savoir comment expliquer les relations entre l'esprit, ou les processus mentaux, et les états ou processus corporels. Il est par exemple pour nous évident que nos expériences sensorielles ont leur origine dans des stimuli, qui nous parviennent du monde extérieur par le moyen de nos organes des sens, et que ces stimuli produisent des modifications de l'état de notre cerveau, causant en fin de compte la perception de sensations qui peuvent être agréables ou déplaisantes. Il semble aussi évident que nous pouvons mouvoir notre corps en sorte de satisfaire un besoin ou un désir. Pourtant, comment se peut-il que l'expérience consciente puisse mettre en mouvement un corps, i. e. un objet matériel pourvu de propriétés physico-chimiques ? Comment peut-on vouloir être la cause du fonctionnement de nos neurones et de la contraction de nos muscles, de sorte qu'ils réalisent ce que nous nous proposons de faire ? Ce sont là quelques-unes des questions principales auxquelles se sont confrontés les philosophes de l'esprit, depuis Descartes.

Les états mentaux

Qualia

Les qualia, au singulier quale, sont définis comme les propriétés de l'expérience sensible par lesquelles cela fait quelque chose de percevoir ceci ou cela (couleur, son, etc. ). Ce sont par conséquent des effets subjectifs ressentis et associés de manière spécifique aux états mentaux :

  • expériences perceptives ;
  • sensations corporelles (douleur, faim, plaisir, etc. )  ;
  • passions et émotions.

Par définition, ces qualia sont inconnaissables en l'absence d'une intuition directe ; ils sont par conséquent aussi incommunicables. L'existence et la nature de ces propriétés sont l'un des débats principaux de la philosophie de l'esprit. Cette importance tient au fait que l'existence des qualia réfute le physicalisme, étant donné que on les tient pour des phénomènes irréductibles.

L'intentionnalité

Un état mental est dit "intentionnel" lorsqu'il est dirigé vers un objet. L'objet que vise un état mental intentionnel n'existe pas obligatoirement dans le monde : si je crois que le roi de France est chauve, ma croyance a bien un contenu (elle décrit un certain état de fait), mais elle n'a pas de référent (aucun état de fait actuel ne répond à la description qu'enveloppe ma croyance). L'intentionnalité recouvre par conséquent plus que la simple capacité de viser des objets hors de nous : elle s'applique le plus souvent au pouvoir de représenter mentalement des états de faits. Voici quelques exemples d'états intentionnels : la croyance, le désir, la joie, la peine, le regret, l'espoir, la déception, la peur, le dégoût, etc.

Dans Psychologie d'un point de vue empirique (1874) Franz Brentano affirme que l'intentionnalité forme le critère pertinent pour une distinction générale des phénomènes mentaux et des phénomènes physiques : selon lui, seuls des états mentaux sont intentionnels, et cette propriété ne peut être comprise sous les concepts que nous appliquons avec succès aux phénomènes physiques. L'intentionnalité, appréhendée comme une propriété intrinsèque des états mentaux, forme l'un des arguments les plus puissants en faveur du dualisme, et soulève de sérieuses difficultés pour toute théorie matérialiste des phénomènes psychiques.

La philosophie de l'esprit et les sciences

Les humains sont des êtres physiques, et , comme tels, ils sont les objets de l'examen et des descriptions des sciences naturelles. Si les processus mentaux ne sont pas indépendant des processus corporels, les descriptions de l'être humain par les sciences naturelles ont une importance principale pour une philosophie de l'esprit. Il existe de nombreuses disciplines scientifiques qui étudient les processus liés d'une manière ou d'une autre au mental ; par exemple : biologie, informatique, science cognitive, cybernétique, linguistique, médecine, pharmacologie, psychologie, etc.

Exemples de questions intermédiaires.

Neurobiologie

Nous pouvons faire le lien entre le cerveau et le fonctionnement du corps; mais qu'en est-il du lien entre le cerveau et la conscience?

Informatique

Articles détaillés : Computationnalisme et Connexionnisme.

Avec l'ère de l'intelligence artificielle à nos portes, nous pouvons nous demander à quel point est conscient le processus electronique qui n'est pas si différent du processus biologique.

Psychologie

La psychologie arborant différentes écoles, aucune ne peut expliquer correctement comment la conscience peut choisir un tel acte plutôt qu'un autre. Et même si la psychologie peut prédire un acte, on peut se demander, la conscience contrôle-t-elle le corps, ou est-elle uniquement un observatoire, ou alors sans contrôler ses processus mentaux.

Linguistique

De même, peut-on en découler une question : Est-ce que les mots utilisés en français font référence à une idée, un concept immuable, ou est-ce que les mots font références à l'objet, ou aux deux?

Pharmacologie et Médecine

L'effet placebo est toujours un mystère pour la pharmacologie et la médecine généralement. Comment l'effet placebo peut-il guérir s'il n'agit que sur la conscience? Ou est-ce que le processus mental d'un patient traité avec le placebo interfère-t-il dans la guérison? Est-ce que les maladies sont causées ou guéries par des idées?

Références

  1. Le mind n'est pas l'esprit au sens spiritualiste, mais le mens latin, c'est-à-dire la psyché, la totalité des fonctions cognitives telles que la pensée, la vision, etc.
  2. Kim, J., "Problems in the Philosophy of Mind". Oxford Companion to Philosophy. Ted Honderich (ed. ) Oxford :Oxford University Press. 1995.

Bibliographie

Ressource gratuite mais avec un comité de rédaction (blind peer review), en anglais.

Voir aussi

Liens externes

Notes

Recherche sur Google Images :



"Physique et philosophie de l'"

L'image ci-contre est extraite du site twenga.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (290 x 290 - 18 ko - png)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_de_l%27esprit.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu