Maître céleste

Le titre de Maître céleste est porté par les patriarches d'un ensemble d'écoles taoïstes prétendant descendre de l'École des cinq boisseaux de riz fondée sous les Han orientaux, la première à l'utiliser.



Catégories :

Courant taoïste - Taoïsme - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : jaim.blogjardin.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'Empereur Huizong fit appeler le Maître Céleste Zhang Jixian (???), 13ème descendant... Au début de la dynastie des Ming, le 42ème Maître Céleste Zhang... (source : chine-informations)
  • Le titre de " Maître céleste " était porté par les patriarches... de la famille Zhang s'est perpétuée jusqu'à nos jours.... (source : pagesperso-orange)
  • descendant du Maître Céleste Zhang Daoling, afin d'enquêter sur les causes. Le maître déclara qu'il s'agissait d'un méfait de Chi You, une divinité de la... (source : pas-et-repas)

Le titre de Maître céleste (?? ; pinyin : tiānshī) est porté par les patriarches d'un ensemble d'écoles taoïstes prétendant descendre de l'École des cinq boisseaux de riz fondée sous les Han orientaux, la première à l'utiliser.

Sous les dynasties du Nord et du Sud, les nombreuses sectes héritières des Cinq boisseaux peuvent être regroupées en Maîtres célestes du Nord ou Nouveaux maîtres célestes, représentés par Kou Qianzhi et Maîtres célestes du Sud représentés par Lu Xiujing. Les Maîtres célestes actuels sont ceux du mont Longhu (??) dans le Jiangxi, apparus sous les Song mais prétendant descendre en ligne directe du fondateur des Cinq boisseaux.

Ils président le mouvement Zhengyi né sous les Yuan, et la majorité des écoles qui lui sont rattachées estime que les ordinations de maîtres taoïstes doivent être acceptées par le patriarche de Longhu pour être valables.

Le titulaire actuel du poste est Zhang Yuan (??), qui serait le 64e descendant de Zhang Daoling. Il est domicilié à Taïwan où l'école s'est réfugiée en 1960, mais le siège religieux des Maîtres célestes Zhang est toujours sur le mont Longhu. Néanmoins en Chine populaire, Le petit-fils en lignée maternelle de Zhang Enbo, Lu Jintao (???), a changé son nom en Zhang et revendique aussi sa succession.

"Sort" taoïste


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%AEtre_c%C3%A9leste.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu