Lie Zi

Le Lie Zi ?? ou Vrai classique du vide parfait est un recueil de fables philosophiques et d'aphorismes se rattachant en majorité au courant taoïste, mentionné pour la première fois dans le chapitre littérature du Livre des Han...



Catégories :

Classique chinois - Œuvre philosophique - Texte taoïste - Taoïsme - Courant philosophique - Philosophe chinois

Recherche sur Google Images :


Source image : chapitre.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

Le Lie Zi (Lie Tseu) ?? ou Vrai classique du vide parfait est un recueil de fables philosophiques et d'aphorismes se rattachant en majorité au courant taoïste, mentionné pour la première fois dans le chapitre littérature du Livre des Han et attribué à Lie Yukou, sage cité dans le Zhuangzi. Liu Xiang[1], qui en avait découvert dans la bibliothèque impériale un exemplaire en 20 chapitres (réduits à 8[2] après suppression des doublons), ignorait apparemment tout de l'auteur, et ne put que proposer qu'il avait vécu avant Zhuang Zhou, dans la mesure où il était mentionné dans son ouvrage. Une partie du Lie Zi présente une grande ressemblance avec certains passages du Zhuang Zi, et d'autres parties se retrouvent dans différents livres. Énormément pensent que l'ouvrage actuel serait en fait une anthologie composée entre les Han et les Jin.

Il fut officiellement canonisé[3] le 31 mars 742 (première année de l'ère Tianbao) par l'empereur Xuanzong des Tang sous le nom de Classique de la simplicité et de la vacuité[4], alors que son auteur supposé recevait le titre d'Être transcendant. En 1007, l'empereur Zhenzong des Song éleva le titre de l'auteur et allongea le nom de l'ouvrage, qui devint Vrai classique de la simplicité et de la vacuité de la vertu idéale[5], d'où son nom français. Il fait partie des trois grands classiques du taoïsme avec le Dao De Jing et le Zhuang Zi.

Contenu

Le texte du Lie Zi est bien plus accessible que celui de la majorité des autres classiques. On y développe des thèmes comme la valeur du détachement des intérêts sociaux (carrière etc. ) et même des émotions (acceptation de la mort sans pathos par ex. ), l'aspect illusoire des perceptions, mais aussi la spontanéité, qui permet d'accepter les merveilles de la nature et de l'imagination, en opposition avec le savoir réducteur et étroit des confucéens. Certaines fables visent à présenter des principes d'action efficace.

On y retrouve en majorité des thèmes développés dans la philosophie taoïste des siècles suivants, mais également d'autres rappelant le bouddhisme (chapitres 3 et 6 surtout), des idéologies contradictoires et des passages qui semblent provenir de sources sans aucun rapport avec le taoïsme. Le chapitre Yang Zhu (??), du nom d'un philosophe mentionné par Mencius qui le critique de refuser de «s'arracher ne serait-ce qu'un seul poil dans l'intérêt du pays», se détache spécifiquement de la totalité par le scepticisme religieux et l'hédonisme qu'il promeut.

Deux fables non particulièrement taoïstes sont spécifiquement connues en Chine : Yugong déplace la montagne [avec l'aide de l'ensemble des habitants][6], qui promeut la vertu de l'action commune, parabole beaucoup diffusée du temps de Mao Zedong, et Le mouton perdu[7] qui enseigne l'importance d'utiliser une méthode correcte, autant pour l'étude que pour retrouver un mouton.

Références

  1. ??
  2. Tianrui ??, Huangdi ??, Zhou Muwang ???, Zhong Ni ??, Tang wen ??, Liming ??, Yangzhu ??, Shuofu ??
  3. jing ?
  4. chongxujing ???
  5. chongxu zhide zhenjing ??????
  6. yugong yishan ????
  7. qilu wangyang ????

Voir aussi

Traductions

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Lie_Zi.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu