Jardin

Un jardin est un espace extérieur ou intérieur, clos ou délimité où on cultive des végétaux, pourvu selon l'usage d'équipements hydrauliques, d'entretien, d'aides à la végétation, de circulations, d'espaces, meubles et constructions fonctionnels ou décoratifs.



Catégories :

Jardinage

Recherche sur Google Images :


Source image : gralon.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Lieu généralement clos de murailles, de haies, de fossés, dans lequel on cultive des légumes, des fleurs, des arbres, etc; Petite prairie qui... (source : fr.wiktionary)
  • jardins - ANGLAIS : Plus naturels que les jardins à la française. (source : membres.lycos)

Un jardin (de l'allemand "Garten" signifiant "enclos") est un espace extérieur ou intérieur, clos ou délimité où on cultive des végétaux, pourvu selon l'usage d'équipements hydrauliques, d'entretien, d'aides à la végétation, de circulations, d'espaces, meubles et constructions fonctionnels ou décoratifs. Ces végétaux peuvent être des fleurs, des légumes, des arbres fruitiers ou d'ornement, une pelouse, des collections végétales. Le terme est aussi accepté pour un espace clos constituant un décor entièrement minéral typique du jardin japonais.

Les jardins sont des objets de culture incontestables et universels (mais initialement, au sens restreint, seulement issus de cultures eurasiennes : jardins arabes, perses, européens, indiens, japonais... Le jardin ne fait pas partie des cultures amérindiennes, africaines et océaniennes). Au contraire de un patrimoine terminé qui se présente durablement de façon semblable, les végétaux donnent aux jardins même les plus formels une dimension dynamique irréductible, qui change chaque jour, avec les saisons et les années.

Le jardin dans le cœur des Français

En 2009, pour les Français, le jardin est la seconde "pièce" principale de la maison juste derrière le salon, mais devant la cuisine[1] ! Un Français sur quatre considère en effet que l'adoption de comportements plus écologiques passe en premier lieu par un habitat plus vert et des villes plantées d'arbres. Plus de la moitié des propriétaires de jardin déclarent utiliser des techniques de traitement naturel sans pesticides ou engrais chimiques, récupérer les eaux de pluie ou encore composter leurs déchets organiques.

Selon Noé-Conservation[2], les jardins français couvrent plus d'un million d'hectares ; c'est 4 fois la superficie totale de l'ensemble des réserves naturelles, ce pourquoi cette ONG encourage à y protéger la biodiversité et surtout les papillons[3] (reconnus comme bon indicateur de la biodiversité) qui ont par exemple au Royaume-Uni décliné de 71 % en 20 ans. Ce taux étant proche de ceux constaté dans la majorité des pays industriels et agricoles d'Europe de l'Ouest . Des jardins écologiques et des jardins partagés apparaissent en Europe surtout depuis les années 1990, surtout dans les écoquartiers, mais pas seulement.

Les différents types de jardin

Article détaillé : Types de jardins.

Le jardin peut être privé ou public, payant ou accessible gratuitement, géré par un particulier, une institution officielle, une association, une entreprise ou une fondation :

Les styles de jardins

On peut distinguer classiquement :

Les éléments du jardin

Labyrinthe des jardins de Glendurgan

Les bâtiments du jardin ou le jardin dans le bâtiment

La protection des parcs et jardins au titre des monuments historiques

Fin 2007[4], 2 034 parcs et jardins étaient protégés (dont 579 classés et 1 455 inscrits) au titre de la loi du 31 décembre 1913 des monuments historiques. Les propriétaires (quoique les jardins puissent faire l'objet de propriétés multiples) sont en particulier privés. La campagne «Visitez un jardin en France» a été l'occasion de découvrir des jardins privés ou publics, historiques ou contemporains, parcs floraux ou botaniques. Le souci d'une meilleure connaissance des jardins et celui de leur caractère historique se sont révélés bien plus tard que celui des éléments plus «classiques» du patrimoine, monuments, objets d'art. Le terme de jardin n'apparaît quasiment pas dans les arrêtés de protection du XIXe siècle et particulièrement peu avant 1920. C'est même d'une façon plus générale des années 1930 que datent énormément d'arrêtés de protection de parcs ou de jardins. Ils sont alors identifiés, appelés, mais rarement décrits.

Voir aussi

Annexes

Notes et références

  1. Selon une enquête réalisée par l'Unep-Ipsos début 2009, sur un échantillon de 603 personnes représentatif de la population nationale française âgée de 25 ans et plus selon la méthode des quotas.
  2. Site de l'ONG Noé Conservation
  3. Page sur les jardins et les papillons
  4. Données chiffrées à l'occasion de la manifestation «Rendez-vous aux jardins» organisée du 30 mai au 1er juin 2008.

Bibliographie

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu