Isabelle Stengers

Isabelle Stengers est une philosophe belge.



Catégories :

Philosophe belge - Philosophe des sciences - Philosophe du XXIe siècle - Personnalité bruxelloise - Constructivisme - Ancien élève de l'Université libre de Bruxelles - Professeur à l'Université libre de Bruxelles - Naissance en 1949

Recherche sur Google Images :


Source image : paperblog.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • De novembre 1996 à mai 1997, sept volumes "Cosmopolitiques", Paris, La Découverte/Les empêcheurs de penser en rond : La guerre des sciences ; L'invention de ... (source : geco.site.ulb.ac)
  • ... La Belge Isabelle Stengers a connu la gloire mondiale dans sa... Quel avenir pour les sciences ?, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, ... (source : mllecelaneus.blogspot)
  • Isabelle Stengers - 100 mots pour commencer à penser les sciences... est professe d'histoire et de philosophie des sciences à l'université Paris -X.... (source : decitre)

Isabelle Stengers (née en 1949) est une philosophe belge.

Aperçu biographique

Licenciée en chimie de l'Université libre de Bruxelles, lectrice de Whitehead, de Simondon et de Starhawk, collaboratrice régulière de la revue Grande variétés, elle enseigne la philosophie des sciences à l'Université libre de Bruxelles. Membre du comité d'orientation de Cosmopolitiques.

Isabelle Stengers est réputée pour son premier ouvrage, La Nouvelle Alliance (1979), co-écrit avec le Prix Nobel de Chimie Ilya Prigogine, consacré surtout à la question du temps et de l'irréversibilité.

Elle s'est ensuite intéressée, en faisant appel entre autres aux théories de Michel Foucault et de Gilles Deleuze, à la critique de la prétention autoritaire de la science moderne. Stengers souligne ainsi l'omniprésence de l'argument d'autorité dans la science, ainsi quand on fait appel aux «experts» pour trancher le débat, comme s'il n'y avait pas de réel différend politique à la source du débat lui-même.

Elle a ensuite travaillé sur la critique de la psychanalyse et surtout de la répression, par cette dernière, de l'hypnose, rencontrant par ce biais Léon Chertok. Elle a aussi contribué au pamphlet Le livre noir de la psychanalyse. Avec un autre auteur de cet ouvrage, l'ethnopsychiatre Tobie Nathan, elle a en outre rédigé un exposé de ses idées sur la psychothérapie.

Elle se consacre depuis une quinzaine d'années à une réflexion tous azimuts autour de l'idée d'une écologie des pratiques, d'inspiration constructiviste. En témoignent les sept volumes des Cosmopolitiques, publiés aux Empêcheurs de penser en rond/La Découverte, mais également ces livres consacrés à la psychanalyse (La volonté de faire science, 1992), à l'hypnose (L'hypnose entre science et magie, 2002), à l'économie ainsi qu'à la politique (La sorcellerie capitaliste, avec Philippe Pignarre, 2005), ou encore à la philosophie (Penser avec Whitehead, 2006).

En 1990, elle est à l'origine avec Philippe Pignarre de la création de la maison d'édition Les Empêcheurs de penser en rond.

Isabelle Stengers est fille de l'historien Jean Stengers (1922-2002).

Publications

Ouvrages personnels

Ouvrages en collaboration

Direction scientifique d'ouvrages collectifs

Contributions dans des ouvrages collectifs

Préfaces et postfaces

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Isabelle_Stengers.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu