Eubulide

Eubulide, Euboulide ou Euboulidès de Milet est un philosophe grec affilié à l'école mégarique, né à Milet. Il est le disciple et le successeur d'Euclide de Mégare et adversaire d'Aristote.



Catégories :

Philosophe de la Grèce antique - Philosophe hellénistique

Recherche sur Google Images :


Source image : galaxie.paradoxes.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Eubulide est célèbre par la plupart de sophismes qui sont bien loin d'avoir..... (k) u Platon, dit Aristote, regarde la place et le lieu comme une même...... 279 probablement aas» certains paradoxes moraux qui provenaient de même... (source : archive)

Eubulide, Euboulide ou Euboulidès de Milet (en grec ancien Εὑϐουλίδης / Euboulídês) est un philosophe grec affilié à l'école mégarique, né à Milet (floruit au milieu du IVe siècle av. J-C). Il est le disciple et le successeur d'Euclide de Mégare et adversaire d'Aristote. Il est réputé pour ses paradoxes logiques.

Biographie

La date de naissance d'Eubulide est sujette à diverses controverses. Plusieurs sources en feraient le maître de Démosthène (né en 384), ce qui le ferait naître avant 390[1]. D'autres plus discutables, prétendraient qu'il aurait assisté au procès de Socrate, ce qui repousserait de facto sa naissance au Ve siècle.

Il fut connu dès l'Antiquté comme un dialecticien habile[2].

Paradoxes

Grand dialecticien, réputé pour son esprit querelleur, il passe pour être l'inventeur de paradoxes logiques célèbres. Ses arguments paradoxaux prenaient la forme interrogative.

Il serait surtout l'auteur des sept paradoxes suivants[3] :

  1. Paradoxe du menteur
  2. Le caché
  3. L'Electre
  4. Le voilé
  5. Paradoxe sorite
  6. Le cornu
  7. Le chauve

Certains paradoxes comme le voilé ou le menteur ont été contestés par Aristote dans ses Réfutations sophistiques. Cela pourrait expliquer en partie l'animosité d'Eubulide à son égard.

Œuvre

Les écrits d'Eubulide ne nous sont pas parvenus directement, mais ils sont connus à travers les citations d'autres auteurs.

Écrits polémiques

Grand adversaire d'Aristote, il l'a fréquemment attaqué dans ses écrits selon le témoignage de Diogène Lærce[4].

Le philosophe Aristoclès résume ainsi les griefs - plus personnels que philosophiques - publiés par Eubulide dans son ouvrage contre Aristote[5] :

Écrits dramatiques

On cite de lui une pièce de comédie intitulée Les Fêtards[6].

Notes et références

  1. Dictionnaire des philosophes antiques III, page 246
  2. Eusèbe Préparation évangelique XV 2, 5
  3. Diogène Lærce, II, 108
  4. Diogène Lærce, Vies des philosophes II, 109
  5. Cité par Eusèbe, Preparatio evangelica, XV, 2, 5,
  6. Athénée, X 437

Sources

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Eubulide.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu