École de Chicago

L'École de Chicago est un groupe informel d'économistes libéraux. Ils sont le plus souvent associés à la théorie néoclassique des prix, au libre marché libertarien et au monétarisme ainsi qu'à une opposition au keynésianisme.



Catégories :

École de pensée économique - École de Chicago (économie) - Courant d'inspiration libérale - Courant philosophique - Économie de Chicago

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... est d'un tout autre ordre : le néolibéralisme de l'École de Chicago est , ... Serge Giguère, un des récipiendaires du Prix du Gouverneur général en arts... (source : parolecitoyenne)
  • Le confort n'a rien de renversant, mais les prix sont raisonnables.... L'École de Chicago est née, qui privilégie l'économie, la simplicité et la... (source : expedia)
  • L'anecdote que Becker emploie pour justifier son intérêt pour l'économie du .... sur le marché en moyenne 10 jours de plus pour obtenir un prix 3% supérieur).... moins âpre que la méthode mathématique de l'école de Chicago, est un... (source : contrepoints)

L'École de Chicago est un groupe informel d'économistes libéraux. Ils sont le plus souvent associés à la théorie néoclassique des prix, au libre marché libertarien et au monétarisme ainsi qu'à une opposition au keynésianisme. Leur nom vient du département d'économie de l'Université de Chicago dont la majorité des professeurs étaient membres de cette école de pensée.

Y sont rattachés :

On limite fréquemment l'école de Chicago aux économistes monétaristes. En réalité, elle couvre aussi l'application du Calcul stochastique aux marchés financiers (cf. la théorie moderne du portefeuille).

Les théories de l'école de Chicago sont à l'origine des politiques économiques de la Banque mondiale du milieu des années 1980 au milieu des années 1990, pendant lesquelles de nombreuses entreprises publiques des pays en voie de développement furent privatisées.

Le département économique de l'Université de Chicago a constitué de nombreux technocrates latino-américains, dont les plus célèbres, les Chicago Boys, qui avaient mis en place les politiques économiques chiliennes au cours de la dictature d'Augusto Pinochet.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Chicago_(%C3%A9conomie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu