Autarchisme

L'autarchisme est une philosophie politique basée sur la liberté individuelle, qui rejette toute forme obligatoire de gouvernement et prône l'élimination du gouvernement en faveur du règne personnel de chacun sur soi-même, et de personne d'autre.



Catégories :

Libertarianisme - Courant d'inspiration libérale - Courant philosophique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Aut-archie (ne pas confondre avec le terme précédent) gouvernement de soi-même (autos), ... L'autarchiste suit les offices religieux ou se contente de croire en l'Etre... L'autarchie, qui prétend avoir son fondement dans l'autonomie... (source : encyclopedie-anarchiste)

L'autarchisme (mot conçu à partir de termes grecs signifiant "gouvernement de soi-même") est une philosophie politique basée sur la liberté individuelle, qui rejette toute forme obligatoire de gouvernement et prône l'élimination du gouvernement en faveur du règne personnel de chacun sur soi-même, et de personne d'autre. Les partisans de cette philosophie s'appellent autarchistes et l'état d'une civilisation où chacun règne seulement sur lui-même est une autarchie.

Autarchistes

Robert LeFevre, le premier autarchiste autoproclamé[1], distinguait l'autarchisme de l'anarchisme par leurs positions économiques. Il considérait que celles de l'anarchisme impliquait des interventions incompatibles avec la liberté, au contraire de ses propres vues de laissez faire héritées de l'École autrichienne d'économie[2]. Il situait l'origine de l'autarchie dans la philosophie du Stoïcisme professée par des philosophes comme Zénon, Épicure et Marc Aurèle, qu'il résumait par la formule "Maîtrise-toi"[3]. En fusionnant ces influences il arrivait à la philosophie autarchiste : "Les Stoïcs fournissent le cadre moral ; les Épicuriens, la motivation ; les praxéologistes, la méthodologie. Je propose de nommer ce paquetage de dispositifs idéologique autarchie, car l'autarchie veut dire règne sur soi-même. "[4] Ralph Waldo Emerson est reconnu comme autarchiste, quoiqu'il ne l'ait pas revendiqué. Philip Jenkins disait que "Les idées Emersoniennes appuient sur la libération individuelle, l'autarchie, l'autosuffisance et l'auto-gouvernement, et s'opposaient vigoureusement au conformisme social"[5].

Voir aussi

Notes et références

  1. Revue de'La liberté n'est pas un compromis', de Robert LeFevre, par Carl Watner, publié dans The Freeman numéro 39, volume 6, de Juin 1989.
  2. Autarchie contre anarchie de Robert LeFevre, publié dans le Rampart Journal of Individualist Thought, volume 1, numéro 4, hiver 1965
  3. Autarchie, par Robert LeFevre, publié dans le Rampart Journal of Individualist Thought, volume 2, numéro 2, été 1966
  4. Idem.
  5. Jenkins, Philip (1995). A History of the United States. Palgrave Macmillan, p. 108. ISBN 0312163614.

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Autarchisme.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu