Argument du graphe filmé

L'argument du graphe filmé se décompose en plusieurs étapes ...



Catégories :

Intelligence artificielle - Philosophie de l'esprit - Philosophie analytique - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : iridia.ulb.ac.be
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Par la suite je vais présenter l'argument du graphe filmé lui-même [Marchal, 1988]. J'examinerai tandis quelques objections et quelques raffinements.... (source : iridia.ulb.ac)

L'argument du graphe filmé se décompose en plusieurs étapes :

Argument du graphe filmé n°1

Appelé aussi MGA1 ou movie graph argument 1 dans la littérature

La première expérience consiste à supposer que Clara, dont le cerveau a été remplacé par un cerveau digital passe un examen de mathématiques entre 15 et 16 heures et qu'un millier d'années jusque là eut lieu une explosion de supernova dont les effets se produisent au même moment. Et que quelques connexions du cerveau de Clara sont défaillantes mais que par une chance inouïe les rayons cosmiques génèrés par l'explosion de la supernova viennent modifier le cerveau digital de Clara de manière telle que l'ensemble des défaillances sont corrigées. La question est : Clara se rend-elle compte de la "réparation"? Assurément, non. Seul un observateur extérieur qui constaterait le réseau digital défaillant du cerveau de Clara avant l'examen, l'existence des rayons cosmiques, et sa soudaine réparation pourrait en prendre conscience.

Argument du graphe filmé n°2

Appelé aussi MGA2 ou movie graph argument 2 dans la littérature

L'expérience précédente qui fut obtenue par chance va se faire cette fois sans faire intervenir un élément probabiliste peu favorable. Lors de la conception du cerveau digital de Clara, on filme le réseau de connexions logiques et on obtient un graphe. Lors de la constation du dysfonctionnement du cerveau de Clara, on projette cette fois le film du réseau sur le cerveau de Clara de façon à corriger les défaillances. Clara peut aussi avoir un cerveau vide, la projection du graphe filmé est à elle seule suffisante pour faire fonctionner correctement le cerveau de Clara.

Applications au "mécanisme de l'Univers"

Si on suppose que l'Univers lui-même est une sorte de mécanisme fait de matière, alors ce dernier doit avoir des dysfonctionnements. Constatant qu'il n'en est rien et "que le ciel ne s'ouvre pas en un gigantesque feu d'artifices", l'Univers doit alors posséder un mécanisme de correction des dysfonctionnements. Supposons tandis que ce procédé de correction soit le plus simple, c'est-à-dire une sorte de back-up du fonctionnement parfait de l'Univers, alors la conscience n'émerge pas du mécanisme lui-même mais au contraire d'un processus extérieur (le processus de réparation) au mécanisme, c'est-à-dire de la conscience pure.

Voir aussi

computationnalisme

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_du_graphe_film%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu