Architecture oblique

L'architecture oblique ou fonction oblique est un mouvement artistique, initié par les architectes Claude Parent et Paul Virilio en 1964, qui se définit comme «la fin de la verticale comme axe d'élévation, la fin de l'horizontale comme plan permanent,...



Catégories :

Mouvement artistique - Style architectural - Histoire de l'architecture - Architecture contemporaine - Pensée postmoderne en France - Critical theory - Courant philosophique

Recherche sur Google Images :


Source image : decitre.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Tout savoir sur Vivre à l'oblique, Claude Parent et les autres nouveautés.... Architecture principe - Paul Virilio, Claude Parent · Architecture pr.... Collection, Architecture. Format, 13 cm x 18 cm. ISBN, 2858938059... (source : livre.fnac)
  • Avec l'oblique, il prétend mettre les hommes en position critique, substituer à ... du groupe Architecture Principe, il élabore la théorie de la fonction oblique dont... Poids : 550; Largeur : 15; Hauteur : 20; ISBN : 9782742778614... (source : alapage)
  • Architecture : Architecture principe, 1966 et 1996 (Broché) de Paul Virilio (Auteur), ... ISBN -10 : 1889629049. Architecture : Vivre à l'oblique (Poche)... (source : archicool)

L'architecture oblique ou fonction oblique est un mouvement artistique, initié par les architectes Claude Parent et Paul Virilio en 1964, qui se définit comme «la fin de la verticale comme axe d'élévation, la fin de l'horizontale comme plan permanent, ceci au bénéfice de l'axe oblique et du plan incliné»[1].

Principes

Cette théorie, qui participe du déconstructivisme, est le fruit de leurs recherches sur le thème de l'«oblique» et de la «diagonale» et a pour principe l'élimination de l'orthogonalité et l'organisation spatiale de la cité à partir de plan inclinés parcourables et vivables de façon continue dans les trois dimensions[2]. L'architecture est rereconnu comme une espace parcourable en réseau qui supprime l'ensemble des discontinuités respectant les traditions, c'est-à-dire d'une part celles entre les trois dimensions (opposition entre horizontale et verticale), d'autre part entre l'édifice et la ville (opposition entre l'édifice et la ville). Les villes et les édifices sont reconnus comme des agencements de nœuds de circulations de personnes, de choses, d'énergie, d'informations. Dans la programmation autant que dans le projet, les échelles architecturales et urbaines sont confondues; la représentation perspective est remplacée par des ficelles dont il s'agit d'agencer les nœuds en recherchant des modèles réguliers dans les décors d'entrelacs ou dans la technique de tissage du macramé.

Ses principes ont été développés par le groupe Architecture-principe[3] et dans l'atelier Virilio-Parent à l'École spéciale d'architecture. La fonction oblique a donné lieu à un ouvrage manifeste, puis à une exposition : Vivre à l'oblique. Ses principes ont été mise en pratique lors de la réalisation expérimentale d'«espaces obliques» dans les maisons de la Culture au Havre (1969), à Nevers (1971), à Amiens (1972), à Douai (1973), à Chalon-sur-Saône (1973) [4].

L'Église Sainte-Bernadette du Banlay de Nevers, bâtie en 1966, est actuellement l'unique expression restante de cette théorie. L'intérieur conçu comme un espace oblique et son sol, non plat, est en forme de «V»[5], [6], [7].

Œuvres influencées par ce mouvement

Bibliographie

Références

  1. (Anthony Elliott 2001, p.  217)
  2. (Tadao Ando 2005, p.  25)
  3. (John Armitage 2000, p.  4)
  4. Claude Parent, biographie de l'Académie des Beaux-Arts.
  5. Vivre à l'oblique, note sur le livre des éditions Jean-Michel Place.
  6. (Sabine Torres 2007, p.  299)
  7. Claude Parent, biographie sur le site Fluctuat. net.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Architecture_oblique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu