Archéosophie

L'archéosophie ou science des principes est une doctrine ésotérique élaborée par l'ésotériste italien Tommaso Palamidessi à la fin des années 1960.



Catégories :

Ésotérisme - Occultisme - Parapsychologie - New Age - Courant philosophique - Groupement spirituel

Recherche sur Google Images :


Source image : archeosofica.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Principaux mots-clés de cette page : centres - archéosophie - homme - âme - palamidessi - principes - doctrine - archéosophique - ésotérisme - corps... (source : parapsyko)

L'archéosophie ou science des principes est une doctrine ésotérique élaborée par l'ésotériste italien Tommaso Palamidessi (1915-1983) à la fin des années 1960.

La doctrine archéosophique

L'Archéosophie est une forme d'ésotérisme chrétien éclectique qui puise ses enseignements, hormis aux traditions occultes de l'Occident (hermétisme, alchimie, astrologie, kabbale, théosophie), au tantrisme indien et au christianisme de l'Eglise orthodoxe. La tradition des premiers Pères de l'Eglise préconciliaire, tels Clément d'Alexandrie et Origène, qui firent confluer dans la théologie chrétienne d'anciens thèmes doctrinaux provenant de la gnose et de l'Orient, et qui fondèrent une exégèse ésotérique, à plusieurs niveaux, du texte biblique, est aussi une composante importante de la synthèse archéosophique.

L'Archéosophie considère l'homme comme une structure complexe, composée d'une série de corps subtils (éthérique, astral, mental, causal) et d'une triade de principes différents : l'esprit, l'âme et l'âme érosdynamique (néologisme de Tommaso Palamidessi). Ces trois principes, qui forment les trois aspects ou «centres de gravité» de l'homme vrai et immortel ou Ego, préexistant à l'apparition physique, s'expriment à travers les différents corps subtils qui sont par conséquent nommés «véhicules» (l'esprit étant lié au mental, l'âme à l'astral et l'âme érosdynamique à l'éthérique). En outre, ils correspondent à certains centres «occultes» de l'homme (chakra), et sont perceptibles au cours de la pratique ascétique à travers la méditation sur ces mêmes centres. Plus exactement, l'esprit est lié au centre frontal (situé entre les sourcils), l'âme au centre cardiaque (à proximité du cœur) et l'âme érosdynamique au centre basal (à la base de la colonne vertébrale).

L'homme est une créature en perpétuelle évolution, évolution qui s'effectue au moyen de la métempsychose : avec son corps causal, l'homme traverse en effet la chaîne des réincarnations, lié à son propre karma. Il aspire à l'Absolu sans forme qui réside au-delà de la manifestation sensible, un Absolu qui est pure Puissance, pure Sagesse et pur Amour.

Le principal instrument de l'évolution, selon l'Archéosophie, est l'ascèse. L'ascèse (du grec «askesis», «exercice», «discipline spirituelle»), est exercice incessant, lutte pour le perfectionnement intérieur, infatigable entraînement de l'homme spirituel qui veut rendre ses principes animiques harmonieux et adhérents à leurs modèles archétypaux et divins. L'ascèse, pour Palamidessi, rapproche la créature du Créateur, en facilitant le processus de divinisation que les Pères d'Orient nomment théosis. Elle permet aussi, à un autre niveau, l'épanouissement des sens «spirituels» (clairvoyance, clairaudience, mémoire des vies passées).

Bibliographie

Sur l'Archéosophie et ses doctrines, le lecteur peut consulter utilement les travaux suivants :

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Arch%C3%A9osophie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu