Antisthène

Antisthène, en grec ancien Ἀντισθένης / Antisthénês, philosophe grec, reconnu comme le fondateur, ou au moins l'initiateur, de l'école cynique vers 390 av.



Catégories :

Philosophe de la Grèce antique

Recherche sur Google Images :


Source image : upboston.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'école cynique prône par conséquent la vertu et la sagesse, qualités qu'on ne peut atteindre que par... Antisthène est un philosophe socratique, c'est-à-dire que, ... (source : ml-in.facebook)
  • Contemporain de Socrate, Antisthène est cependant moins connu... Le cynisme est par conséquent à l'origine une philosophie qu'on... Un autre côté de la légende nous renvoie à l'enseignement d'Antisthène, qui tenait école dans le ... (source : liberdraconis.grafbb)
Écoles de l'Antiquité
École milésienne
École pythagoricienne
Atomisme
École éléatique
Sophistique
Académie
Lycée
Cynisme
Cyrénaïsme
École mégarique
École péripatétique
Scepticisme
Le Jardin d'Épicure
Stoïcisme
Nouvelle Académie
Néoplatonisme
École d'Alexandrie

Antisthène, en grec ancien Ἀντισθένης / Antisthénês (Athènes v. -444/-365), philosophe grec, reconnu comme le fondateur, ou au moins l'initiateur, de l'école cynique vers 390 av. J. -C.

Biographie

Portrait hellénistique d'Antisthène, British Museum
Bronze d'Antisthène, Musée archéologique provincial Ribezzo de Brindisi.

Il naît d'une mère Pharisienne, ce qui ne lui permet pas d'avoir la pleine citoyenneté athénienne. Il est en premier lieu l'élève de Gorgias et enseigne lui-même comme sophiste, avant de suivre les leçons de Socrate. Après la mort de ce dernier, il s'installe dans un gymnase, le Cynosarge (Κυνόσαργες / Kynósarges), où sont acceptés les demi-citoyens. C'est l'une des raisons pour lesquelles ses élèves portent ensuite le nom de «Cyniques» (Κυνικοί / Kynikoí). Diogène de Sinope, grâce à sa persévérance fut le disciple d'Antisthène car ce dernier avait dit ne vouloir aucun disciple. Ainsi, un jour où Antisthène le menaçait d'un bâton pour qu'il s'en allât, Diogène tendit sa tête et lui dit : «Frappe, tu n'auras jamais un bâton assez dur pour me chasser, tant que tu parleras!».

Influences

Antisthène est un philosophe socratique, c'est-à-dire que, disciple de Socrate, il soutenait qu'il n'y a de bien qu'en rapport à l'âme. Il décrit exactement le fondement logico-moral du stoïcisme, à savoir que le bonheur se trouve dans le bon usage des représentations, c'est à dire, dans ce qui dépend de nous.

Il emprunte son mépris des hommes à Héraclite, ce qui se traduit par la reprise quasi comme une copie conforme de formules héraclitéennes. Cicéron, dans De la nature des dieux , écrit qu'Antisthène fut l'un des premiers philosophes grecs à défendre le monothéisme.

Œuvres

Ses œuvres philosophiques, s'il faut en croire Diogène Laërce, remplissaient dix volumes. Nous n'en avons conservé que de maigres fragments. Il semble avoir privilégié la forme du discours. Par contre nous sont parvenues deux déclamations mineures, Ajax et Ulysse sur la lutte pour les armes d'Achille, sujet académique tiré de L'Odyssée.

Antisthène enseigne que l'unique philosophie est éthique, et que la vertu suffit au bonheur du sage. En conséquence, il faut mener une vie aussi simple et morale que envisageable, et se détacher des conventions sociales.

Fragments

«La vertu est avare de mots ; le vice, lui, bavarde sans fin.»

«On lui demandait ce qu'il enseignait à son fils. Antisthène répondit : «La philosophie, s'il doit vivre en compagnie des dieux, la rhétorique, s'il vit avec les hommes.»

«On doit acquérir l'intelligence ou une corde pour se pendre.»

Bibliographie

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Antisth%C3%A8ne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu