Anaximène

Anaximène est un philosophe grec né vers 585 av. J. -C., qui vécut à Milet et mourut vers 525 av. J. -C.



Catégories :

Philosophe présocratique - Littérature grecque archaïque - Date de naissance inconnue (VIe siècle av. J.-C.) - Date de décès inconnue (VIe siècle av. J.-C.)

Recherche sur Google Images :


Source image : jf-doucet.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Anaximène est le dernier philosophe de Milet.... Le soleil et la lune tournent autour de la terre, mais rien ne sert à ... L'air originel n'est-il pas la respiration, le souffle qui soulève nos poumons pour nous faire respirer ?... (source : scienceshumaines.suite101)
  • Puis son [ 166 ]succèsseur, Anaximène, admit l'air indéfini, alors que ce qui en naît est défini : la terre, l'eau, le feu, puis de là tout le reste.... (source : fr.wikisource)
  • Anaximène est un philosophe grec né vers 585 avant J-C.... On peut en déduire que l'air est à l'origine du feu, de l'eau et de la terre.... (source : edulyautey)
Anaximène

Anaximène (en grec Ἀναξιμήνης / Anaximếnês) est un philosophe grec né vers 585 av. J. -C. , qui vécut à Milet et mourut vers 525 av. J. -C.

Biographie

Anaximène, fils d'Eurystrate, naquit à Milet. Selon Diogène Laërce (II, 3), il est mort dans la 63e olympiade (528-525 av. J. -C. ). Il fut le dernier disciple de l'école milésienne fondée par Thalès. Il aurait été l'élève d'Anaximandre. Ses écrits, à part quelques fragments, ont disparu. Diogène Laërce (II, 4 et 5) nous a transmit deux lettres de lui à Pythagore. Il eut peut-être Anaxagore et Diogène d'Apollonie pour disciples.

Cosmologie

En physique et en astronomie, il n'apporta aucun progrès décisif comparé à ses devanciers. Il suivait ses prédécesseurs en concevant la Terre en suspension. Il la concevait plate et circulaire, recouverte d'un dôme céleste. Le Soleil et la Lune étaient aussi des disques plats qui tournaient autour de la terre. Il refusait cependant le fait que le Soleil passe sous la Terre. La nuit, selon lui, il se dissimulait derrière l'horizon pour retourner à son point de départ matinal.

Anaximène croyait que les étoiles étaient clouées à la voûte céleste, ce qui en faisait les éléments les plus éloignés de la Terre. Légèrement plus près se trouvaient les planètes, puis le Soleil et enfin la Lune. Il affirmait que l'air est à l'origine de toute chose : dilaté à l'extrême, cet air devient feu; comprimé, il se transforme en vent; il produit des nuages, qui donnent de l'eau quand ils sont comprimés - une compression plus forte de l'eau transforme celle-ci en terre, dont la forme la plus condensée est la pierre.

Le scientifique

Il chercha, comme l'ensemble des philosophes ioniens de la nature, le principe de toutes choses, l'origine et la structure de l'Univers. Il soutenait que l'air forme la substance première, ce qui est comparable à la cosmologie d'Anaximandre, qui avait amené le concept de l'apeiron. Tout ce qui existe dans le monde n'était rien de plus que de l'air raréfié ou condensé. Ainsi, par la raréfaction, l'air chauffé se change en feu, formant les corps célestes tels que le Soleil. Par condensation, il se refroidit et devient successivement le vent, les nuages, l'eau et la terre.

Bibliographie


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Anaxim%C3%A8ne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu